537 – Foot Guards n°2

537

Contrairement à l’armée française, l’armée britannique ne se recrutait pas par conscription mais par enrôlement volontaire, il s’agissait d’une armée de métier. C’est au duc de Wellington surnommé le duc de fer que l’infanterie devait en grande partie sa redoutable efficacité. Sa formation théorique et son expérience du terrain mises au service de cette arme la menèrent à la victoire. Pour faire face aux charges de cavalerie, l’infanterie britannique se disposait en carrés composés de tireurs à genoux formant une rangée de baïonnettes suivie de tireurs debout.

Téléchargement(s)

37 autres produits dans la même catégorie

1250-1

518

519

520

521

522

523

531

532

533

534

535

536

538

539

540

541

542

543A

543B

543C

544A

545A

545B

545C

546A

546B

546C

547A

547B

547C

548A

548B

548C

549

550

551